Une production qui protège l’environnement et le travail

Le projet Pasta ZARA Green a pour but d’étudier, de stimuler et de réaliser toutes les actions possibles pour obtenir une production d’entreprise qui privilégie l’éco-durabilité, dans le cadre d’un développement protégeant l’environnement, le territoire et le travail. Ce projet passe à travers les transports alternatifs, la réduction des consommations d’énergie, l’énergie renouvelable et le bien-être des animaux.

Cogénération

Dans ses trois installations de production, Pasta ZARA produit en autonomie de l’énergie électrique et thermique, grâce à une cogénération égale à 7 000 kW, et obtenue au moyen de moteurs à combustion interne turbocompressés, avec une grande économie d’énergie. Des compresseurs électriques sont utilisés pour décharger les farines des citernes, ce qui permet d’éliminer complètement le CO2 ainsi que les nuisances acoustiques.

Panneaux photovoltaïques

Pannelli fotovoltaici sui tetti degli stabilimentiPasta ZARA utilise amplement les énergies renouvelables, grâce à des installations photovoltaïques positionnées sur les toits de nos établissements. À Rovato, l’utilisation d’eau réchauffée provenant du collecteur du groupement local est en phase de conception, afin d’optimiser l’énergie thermique et électrique, tout en diminuant considérablement l’impact environnemental.

Oeufs de poules élevées au sol

Pasta Zara vince il Premio Good EggDans son travail quotidien, Pasta ZARA utilise également des produits issus de l’agriculture biologique, qui sont non seulement des aliments sains et naturels pour le consommateur, mais qui protègent aussi l’environnement dans la mesure où le biologique bannit l’agriculture chimique. De plus, pour ses pâtes aux oeufs, Pasta ZARA n’utilise que des oeufs de poules élevées au sol.
Cette attention a fait gagner le prix international Good Egg à Pasta ZARA en 2010, et il nous a été remis à Paris par Compassion in World Farming, la plus grande ONG internationale pour le bien-être des animaux. Depuis plus de 40 ans, cette organisation non gouvernementale est engagée dans l’amélioration des conditions de vie des animaux élevés pour produire de la nourriture. Un de ses terrains d’action principaux est justement de mettre fin à l’utilisation des cages de batterie pour élever les poules pondeuses, et de favoriser le passage à des élevages alternatifs, c’est-à-dire au sol et en plein air.